SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

Une bioplateforme de compostage pour le territoire du Sartenais-Valinco


Une bioplateforme de compostage pour le territoire du Sartenais-Valinco
Jeudi 9 Mars , le SYVADEC, les élus du Sartenais-Valinco et le collectif Valincu Lindu ont présenté le futur projet de bioplateforme. 

Il s'agît d'une plateforme de compostage destinée à accueillir tous les déchets verts et biodéchets du territoire de la communauté de communes Sartenais-Valinco. 

Cet équipement structurant qui sera opérationnel en septembre 2017 sur le site du Pôle Environnemental de Viggianello, présentera un intérêt majeur pour notre environnement et notre agriculture en produisant du compost biologique localement, dans chaque microrégion. C’est également une stratégie de limitation des transports, des coûts et de développement d’emploi puisque le compostage est une filière de valorisation locale. 
 
La volonté de fournir un compost de Haute Qualité Environnementale nous permet de parler aujourd’hui de « Bio » Plateforme. 
 
Caractéristiques Techniques de la bioplateforme : 

Surface : 2 000 m² 
Coût prévisionnel : 370 000 €
Tonnage déchets Vert : 600 t/an
Tonnage Biodéchets : 600 t/an 
Date commencement des travaux : Avril 2017
Date prévisionnelle de livraison : Septembre 2017 
Financement : Ademe et OEC 

Le Sartenais-Valinco-Taravo : Un territoire pilote

La Communauté de Communes, membre fondateur du Syndicat, et la Commune de Viggianello ont toujours répondu aux enjeux régionaux. En 2009, en acceptant la construction du 1er Pôle Environnemental de Corse puis en travaillant conjointement avec le SYVADEC pour assurer le traitement des déchets à l'échelle régionale. 

Compte tenu des efforts consentis par le Sartenais-Valinco en matière de traitement des déchets résiduels pour toute la région, il paraissait juste d'implanter la première bioplateforme, outil structurant à forte valeur ajoutée, sur la Commune de Viggianello.
 
Ce projet doit donner naissance à une filière certifiée qui doit être rapidement démultipliée à échelle régionale.
 

Un réseau complet de Bioplateformes

Dans la programmation 2016-2020, le SYVADEC va déployer un réseau complet de Bioplateformes au plus près du gisement et des producteurs. La réalisation de 7 plateformes de proximité dans toute la Corse a été programmée afin de traiter et valoriser les biodéchets collectés par les intercommunalités ainsi que les végétaux des recycleries du SYVADEC.

Une démarche hautement qualitative

Pour aller plus loin et répondre aux besoins des filières agricoles les plus strictes, le produit doit impérativement être utilisable en « Agriculture Biologique ». Le SYVADEC s’engage donc dès la conception de la bioplateforme, puis dans son exploitation, dans une démarche de certification AB et ASQA.

Fonctionnement de la bioplateforme :

La technique utilisée pour l’exploitation de la plateforme sera similaire au procédé VEGETERRE mis au point et breveté par l'ADEME. Il s’agit d’un procédé de traitement par broyage-compostage, où se succèdent un stockage spécifique des déchets, un broyage avec un matériel adapté, un compostage maîtrisé en andains et un criblage pour aboutir à la production finale d'un amendement de qualité (objectif compost AB).

Les grandes étapes du processus de compostage des déchets verts :
 
  • Réception des déchets verts, stockage, puis broyage hebdomadaire
  • Mise en andains du broyat (taille de l’andain : 2,5 m de haut pour 4 m de large).
  • Retournement mensuel des andains pendant 8 à 10 mois et arrosage si nécessaire.
  • Criblage du compost avec une maille de 20 mm.
  • Stockage et conditionnement en vue de la commercialisation.
     
Les grandes étapes du processus de compostage des biodéchets :
 
  • Réception des biodéchets, tri des indésirables et mélange à du broyat de déchets verts en respectant les proportions de 2/3 de déchets verts pour 1/3 de biodéchets.
  • Mise en andain du mélange, puis recouvrement avec une couche supplémentaire de broyat, afin de contenir les odeurs.
  • Retournement hebdomadaire des andains pendant les 6 premières semaines pour bien oxygéner le produit, permettre une montée en température au-delà des 60°C et ainsi s’assurer d’une hygiénisation correcte de la matière (destruction des germes pathogènes et maîtrise des odeurs) - retournement mensuel durant les 8 mois suivants.
  • Criblage du compost avec une maille de 20 mm.
  • Stockage et conditionnement en vue de la commercialisation.