Qui sommes-nous ?

ImageDechetAlt
Un opérateur unique pour la valorisation des déchets ménagers en Corse

Le SYVADEC – Syndicat de Valorisation des Déchets de la Corse – est un service public créé en 2007 par les 19 intercommunalités insulaires, pour assurer en leur nom le traitement et la valorisation des déchets ménagers de l’ensemble de la Corse. Elles mutualisent ainsi leurs moyens en s’appuyant sur un opérateur unique, dont l’action à l’échelle régionale garantit à la population un service équivalent dans toute l’île.

Aujourd’hui, la vocation initiale du SYVADEC s’est considérablement élargie au cadre plus vaste du développement durable. À côté de la gestion et du recyclage des déchets, il se mobilise activement pour développer l’économie circulaire et le réemploi local. Il milite pour la réduction des déchets à la source en favorisant le compostage et mène de nombreuses actions de prévention du tri et du gaspillage auprès du grand public.

Le SYVADEC traite 88 % des déchets résiduels et la totalité des déchets recyclables de la Corse.
Il couvre un bassin de population représentant 323 communes et 308 200 habitants.

De larges compétences

Les interventions du SYVADEC sont multiples.

Il construit et gère des infrastructures techniques destinées au traitement et à la valorisation des déchets. Les 23 recycleries et 2 écopoints au service des particuliers dans toute la Corse en font partie intégrante.
Tous ses équipements répondent aux normes en vigueur en matière de sécurité et de protection de l’environnement. De plus, afin d’améliorer en continu sa politique qualité, sécurité et environnement, le SYVADEC est engagé dans une triple démarche de certification ISO 9 001, 14 001 et 45 001.  

Il gère en intégralité les 20 filières de recyclage disponibles en Corse, de même que la collecte des bornes à textiles installées sur tout le territoire.

En vue de faciliter la réduction des déchets à la source, le SYVADEC encourage la pratique du compostage à travers un vaste programme mis en œuvre avec les intercommunalités adhérentes. Il comprend des distributions gratuites de composteurs individuels aux particuliers et l’installation de composteurs collectifs dans les quartiers et les villages. L’objectif affiché est de rendre accessible le compostage partout et pour tous en Corse.
En savoir plus sur notre politique en faveur des biodéchets

Il mène également des actions de sensibilisation destinées à promouvoir le tri et la réduction des déchets à la source auprès du grand public et des scolaires.

Découvrez nos principales missions dans la vidéo.

Nos orientations stratégiques 2021-2026

  • Accompagner la transition écologique en matière de déchets

– Réduire la production de déchets : accompagner les adhérents dans la mise en œuvre de la redevance spéciale et d’une fiscalité incitative, ainsi que dans leurs programmes locaux de prévention ; développer l’éco-consommation.

– Préparer l’avenir en généralisant les actions pédagogiques : former les scolaires de tous niveaux pour une académie verte ; accompagner les agents publics dans leurs missions d’animation et de lutte contre le gaspillage.

– Développer le réemploi : démocratiser le réemploi ; finaliser le déploiement de la filière textiles.

– Optimiser les performances de tri : accompagner les adhérents dans l’optimisation du tri ; sensibiliser les usagers.

– Généraliser le tri à la source des biodéchets : accompagner les adhérents pour définir et mettre en œuvre le tri à la source des biodéchets ; renforcer le plan compostage.

– Développer le recyclage et l’économie circulaire : déployer les nouvelles filières REP ; développer le recyclage local ; accompagner les porteurs de projets d’économie circulaire en matière de déchets.

  • Finaliser le réseau d’infrastructures de tri, de valorisation et de traitement

– Moderniser et finaliser le réseau d’infrastructures locales : quais de transfert des ordures ménagères résiduelles et du tri, recycleries ; infrastructures de proximité : éco-points et recycleries mobiles, espaces réemploi et bioplateformes de compostage.

– Créer deux pôles de valorisation : Ajaccio et Monte.

– Sécuriser le stockage des déchets ultimes : créer une nouvelle installation publique de stockage des déchets ultimes.

  • Optimiser la qualité du service tout en maîtrisant les coûts

– Optimiser la qualité environnementale et le niveau de service aux adhérents : mener une politique QSE exemplaire ; optimiser le niveau de service aux adhérents.

– Maîtriser l’évolution des contributions : maîtriser les coûts et adapter les modalités de contribution à l’évolution des infrastructures et des conditions de traitement.

Un fonctionnement collégial

Émanation des 19 intercommunalités de Corse, le SYVADEC est administré par un comité syndical composé de 105 délégués issus des Communautés d’Agglomération et Communautés de communes du territoire. Chacune dispose d’un nombre de représentants en fonction de la population de leur territoire.

Le comité syndical élit un bureau, qui constitue l’organe exécutif du syndicat. Il est composé du président, de vice-présidents et de membres.

Président
Don Georges Gianni

Vice-présidents
1er vice-président : Xavier Poli – Communauté de communes du Centre Corse – Délégué au budget
2e vice-président : Étienne Ferrandi – Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien – Délégué au centre de tri multifonction de la Corse-du-Sud
3e vice-président : Jean-François Mattei – Communauté de Communes Marana Golo – Délégué au centre de tri multifonction de la Haute Corse
4e vice-président : Pierre Guidoni – Communauté de communes Calvi-Balagne – Délégué à l’optimisation des performances de tri
5e vice-président : Vincent Micheletti – Communauté de communes du Sartenais Valinco Taravo – Délégué au traitement des déchets résiduels
6e vice-présidente : Marie-Thérèse Mariotti – Communauté de communes de la Costa Verde – Déléguée aux biodéchets et au compostage
7e vice-président : Jean-Baptiste Giffon – Communauté de communes Celavu Prunelli – Délégué aux recycleries
8e vice-président : Jean-Pierre Giordani – Communauté de communes Spelunca Liamone – Délégué à la pédagogie
9e vice-président : François Bernardi – Communauté de communes de la Castagniccia Casinca – Délégué à la qualité environnementale et à la sécurité
10e vice-présidente : Marie-Laurence Sotty – Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien – Déléguée au réemploi 
11e vice-président : Étienne Marchetti – Communauté de communes Nebbiu Conca d’Oru – Délégué aux infrastructures de transfert des ordures ménagères et du tri
12e vice-président : Xavier Lacombe – Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien – Délégué à la prospective financière et au PPI
13e vice-président : Jérôme Negroni – Communauté de Communes Pasquale Paoli – Délégué aux infrastructures de proximité : éco-points et recycleries mobiles

Autres membres
François-Marie Marchetti – Communauté de communes Calvi-Balagne – Délégué à la réduction de la production de déchets et à la redevance incitative
Benoît Bruzi – Communauté de communes de la Castagniccia Casinca

Des commissions thématiques réunissant un nombre restreint d’élus se réunissent plusieurs fois par an pour étudier et préparer les sujets qui seront traités par le comité syndical et le bureau.

Les commissions
Finances
Président : Xavier Poli
Transition écologique
Président : Jean-Pierre Giordani
Infrastructures
Président : Jean-Baptiste Giffon

Un budget financé par les cotisations des adhérents

Le budget 2021, après vote du budget supplémentaire, s’élève à 66,9 M€. Sur ce total, 9,6 M€ sont consacrés à l’investissement (travaux de création et modernisation des infrastructures). Les dépenses de fonctionnement représentent 57,2 M€ dont 80 % servent à financer le transport et le traitement des déchets valorisables et résiduels. Le reste finance la gestion des infrastructures, la prévention et les charges de structures.

Les recettes sont principalement abondées par les cotisations versées par les collectivités adhérentes à hauteur de 67 %, le report de l’excédent de l’année 2020, les participations des éco-organismes et le produits des repreneurs qui récupèrent les déchets recyclables.

Consulter le budget primitif 2021

Consulter le budget supplémentaire 2021

Des services implantés dans toute la Corse

134 agents sont chargés de mettre en œuvre les décisions du conseil syndical et d’accueillir les usagers dans les recycleries du SYVADEC.

Gestion des déchets : qui fait quoi ?

L’Union européenne définit le cadre et les objectifs de la politique environnementale et de gestion durable des déchets pour ses pays membres.

L’Etat décline la politique européenne à l’échelle nationale. Il en fixe le cadre réglementaire et les grandes orientations.

La Collectivité de Corse, dans le cadre des prescriptions nationales,définit et planifie la politique globale de gestion des déchets en Corse. À ce titre, elle élabore notamment le « Plan territorial de prévention et de gestion des déchets et de l’économie circulaire ».

Les intercommunalités ont la responsabilité de la gestion et de l’élimination des déchets ménagers et assimilés selon le Code Général des Collectivités Territoriales.

Le SYVADEC met en œuvre la politique de gestion des déchets définie au niveau régional et assure le traitement et la valorisation des déchets ménagers.

Les entreprises et administrations sont responsables de tous les déchets générés par leur activité jusqu’à leur élimination ou valorisation finale. Cela concerne aussi :

  • les déchets assimilés aux déchets ménagers, même s’ils sont collectés par le service public ;
  • les produits usagés issus d’un travail pour un client, dès que celui-ci les lui confie.

Bon à savoir

Les collectivités ne sont pas tenues de collecter les déchets des entreprises, qui relèvent de prestations de collecte et de traitement privées.

 

Ici, je trouve ma solution

Search
Generic filters