Qui sont les plus écologiques ?

Une enquête réalisée dans 10 pays met en exergue les pratiques des habitants et comment les politiques publiques menées sont susceptibles d’encourager les populations à opter pour des choix plus écologiques.



Qui sont les plus écologiques ?
L’enquête effectuée par l’OCDE (Organisation de coopération et développement économique) auprès de 10 000 personnes dans 10 pays (Australie, Canada, Corée, France, Italie, Mexique, Norvège, Pays-Bas, République tchèque et Suède) révèle que des politiques publiques éclairées aideront les individus à choisir la voie de l’écologie.

La Suède se démarque

Ainsi connaît-on les « bons et mauvais élèves » du point de vue de leur comportement écologique.
Les Suédois, tout comme les Canadiens, et les Australiens recyclent deux fois plus de produits que les Tchèques et les Mexicains. De même, les Suédois et les Néerlandais se débarrassent des déchets dangereux dans des conditions sûrs, contrairement aux Australiens, Mexicains et Canadiens.
De même, il est observé que les jeunes produisent plus de déchets que leurs parents ainsi que les ménages de petite taille. En proportion, ils produisent deux fois plus que des ménages de tailles plus importantes.
Et pour inciter la population à recourir au recyclage, l’étude met en exergue le fait que payer le ramassage des ordures en fonction du volume, et non par une redevance fondée sur le poids, encourage à produire moins de déchets. Enfin, concernant le recyclage, le système d’enlèvement considéré comme le plus efficace est le porte à porte, mais c’est aussi hélas, le plus coûteux…


               Partager Partager