SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

Je composte, tu compostes, il composte.... Guide pratique du compostage à la maison


Je composte, tu compostes, il composte.... Guide pratique du compostage à la maison
Le compostage est un geste simple, grâce à lui vous pouvez réduire vos déchets de 80 kg/an. 

Qu'est ce que le compostage ?

Le compostage est un processus de transformation des biodéchets (déchets alimentaires + déchets verts) par des êtres vivants en un amendement riche, naturel et gratuit. Ce mélange, crée dans votre composteur un habitat favorable au développement des bactéries, champignons et autres insectes. Ces micro-organismes, hébergés et nourris, vous produisent en contrepartie un compost gratuit !

Qu'est ce que les biodéchets ? 
Les biodéchets sont la catégorie de déchets biodégradables solides des ménages. Ils comprennent les déchets alimentaires et les déchets verts.

Pourquoi composter ? 
Près de 18% des déchets de votre poubelle sont compostables et donc valorisables dans votre composteur. En compostant je fais un geste pour la Corse et je réduis mes déchets de 80 kg/ an.
 

Les 3 règles d'or d'un bon compost :

Le SYVADEC distribue gratuitement des composteur par l'intermédiaire de ses collectivités membres. Pour vous équiper , contactez sans plus tarder votre intercommunalité. 

1- Varier les apports en mélangeant produits secs et humides
Pour un bon compost, il est nécessaire d’équilibrer les déchets entre eux. Veiller à maintenir des apports équivalents de déchets bruns et secs, verts et humides. Attention à ne pas apporter trop de déchets verts à la fois et faire en sorte qu’ils ne soient pas trop humides. Avant d’incorporer votre pelouse, stockez-la quelques jours en tas allongés, pour réduire sont humidité.

2- Remuer, brasser régulièrement la matière dans votre composteur
Pour homogénéiser et aérer la matière, je brasse régulièrement au moyen d’un outil
adapté.
- Fréquence idéale de brassage = 1 fois par semaine
- Exemples d’outils : une fourche (mais attention à ne pas percer le composteur), un
simple bâton, ou bien vous trouverez dans le commerce des brasse-compost.

3- Contrôler l'humidité, ni trop sec, ni trop humide 
Il est indispensable de maintenir une humidité suffisante dans le mélange, car il n’y
a pas de vie sans eau ! S’il est trop sec, les micro-organismes meurent et le processus
s’arrête. S’il est trop noyé, le compost pourrira. Trop d’humidité empêche l’aération,
freine le processus et dégage de mauvaises odeurs.

Conseil : le mélange doit être toujours humide comme une éponge que l’on vient de presser.

Téléchargez ci-dessous le guide complet du compostage à la maison

flyer_a5.pdf FLYER A5.pdf  (12.88 Mo)