SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

Déjà 2 tonnes de biodéchets collectés toutes les semaines en Costa-Verde


Déjà 2 tonnes de biodéchets collectés toutes les semaines en Costa-Verde
Réduction des biodéchets : La Costa Verde se lance dans la collecte séparée en partenariat avec le SYVADEC 

Les enjeux de la réduction des déchets pour la Corse

Depuis 2015, la Corse connait des tensions sur le traitement des déchets résiduels. Notre enjeu collectif aujourd’hui est de parvenir à trier plus pour enfouir moins. A ce jour en Corse, il reste encore 60% de déchets recyclable dans les ordures ménagères qu’il faut détourner des centres d’enfouissement (19 % de biodéchets, 32 % de recyclables (tri), 5 % de déchets à déposer en recyclerie, 4 % de gaspillage alimentaire). Source SYVADEC échantillonnage 2016

Les territoires membres du SYVADEC en action pour la réduction des déchets

De ce fait, les collectivités membres du SYVADEC s’organisent et déploient de nombreuses actions destinées à la réduction des déchets :
  • Le déploiement du tri sélectif avec l’installation de nouveaux points d’apports Volontaires
  • L’organisation de collecte au porte à porte du tri-sélectif
  • Le déploiement de la tarification incitative
  • Le déploiement de la collecte sélective des biodéchets chez les gros producteurs
  • La distribution de 20 000 composteurs individuels supplémentaires fournis par le SYVADEC
  • L’installation de composteurs partagés pour les quartiers, centre de villages, résidences…
 Les actions de réduction des déchets en Corse sont enclenchées. Les collectivités s’engagent, accompagnées par le SYVADEC qui leur fourni les moyens techniques nécessaires au recyclage et au traitement de ces différents flux valorisables. 

L’exemple de la Communauté de Communes de la Costa Verde : « Rispetate a Natura »

Depuis 15 ans, la CC Costa-Verde s’engage pour la réduction des déchets. Ses actions ont débuté avec la collecte séparative des emballages, papier et verre en points d’apports volontaires.
En avril 2016, elle a instauré la collecte séparative du verre et des emballages auprès des sociaux professionnels puis en janvier 2017, elle s’est de lancée dans la collecte au porte à porte des biodéchets chez les gros producteurs. Aujourd’hui 27 socioprofessionnels sont engagé dans cette démarche de collecte séparée. Ils seront 33 de plus dès que la saison estivale aura débuté. A ce jour, c’est déjà 1,5t de biodéchets qui sont collectés toutes les semaines par l’intercommunalité. Des premiers résultats déjà très encourageants. Une fois collectés, ces biodéchets sont traités par le SYVADEC sur une plateforme de compostage sous contrat située à Aghione.
 
Une prise de conscience collective
La crise de stockage déchets que traverse la Corse depuis 2 ans a eu un impact important, selon Marc-Antoine Nicolaï, Président de la Communauté de Communes de la Costa-Verde :
« En voyant les déchets s’amonceler dans les rues, la plupart des citoyens ont pris conscience de la nécessité d’agir pour réduire leur production de déchets. Notre démarche a été plutôt bien accueillie par les professionnels de notre territoire. Evidemment nous avons eu aussi quelques septiques mais grâce à beaucoup de pédagogie et un accompagnement adapté à leurs besoins nous sommes parvenus à les convaincre de la nécessité de trier les biodéchets. »
De plus, pour valoriser le travail collectif et l’engagement des acteurs du projet, la CC de la Costa Verde prévoit d’attribuer un Eco-Label à tous les socio-professionnels participants.
 
Une mise en place méthodique du dispositif
Plusieurs étapes ont été nécessaires à la mise en place du dispositif :
  1. Une large opération de sensibilisation pour convaincre les professionnels d’adhérer à la démarche
  2. La formation de ces mêmes professionnels au tri des biodéchets 
  3. L’équipement des établissements
  4. La signature de conventions avec tous les établissements engagés
 
C’est Serge Bereni, responsable du service tri, qui a effectué les démarches de sensibilisation auprès des professionnels : 
« Tous me connaissent depuis longtemps et cela a grandement facilité l’acceptation de ce nouveau dispositif. »  Les rencontres biodéchets organisées par le SYVADEC ont également représenté un levier à ce projet explique Serge Bereni : « Grâce au forum biodéchets nous avons pu obtenir des informations techniques très utiles et rencontrer d’autres collectivités qui ont mis en place une collecte sur leur territoire. Ces retours d’expérience nous ont encouragé et guidé dans la construction de notre propre méthode ». 
 En hiver, la collecte des biodéchets en Costa Verde a lieu tous les jours de la semaine avec par un seul agent. En été, 3 autres agents seront recrutés en renfort et les tournées pourront être doublées en fonction des besoins exprimés par les socio-professionnels.