SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

Comment ça marche ?


Pour la programmation 2007-2015, le SYVADEC a mis en œuvre un programme d’envergure afin d’augmenter la valorisation sur ses infrastructures et créer les conditions nécessaires aux collectivités membres pour augmenter leurs performances de tri. 

2016-2020 LE PROGRAMME SE POURSUIT AUTOUR DE 5 AXES :

* Construction et adaptation d’un réseau d’infrastructures dédiées
* Veille technique pour mettre en place des nouvelles filières
* Amélioration en continu des filières existantes
* Création de modalités de cotisations incitatives
* Promotion et sensibilisation du dispositif auprès de tous les publics

OBJECTIFS 2016-2020

* Créer et consolider la filière de valorisation des biodéchets
* Accroître la valorisation en recyclerie 

* Optimiser de la filière textile
* Mettre en place des modalités de cotisations plus incitatives

COMMENT LE SYVADEC ORGANISE LE RECYCLAGE ?

Comment ça marche ?
Un réseau de 15 recycleries
Depuis sa création en 2007, le SYVADEC a déployé un réseau de 15 recycleries sur l’ensemble de la Corse. Ces infrastructures publiques gérées par les agents du SYVADEC proposent aux usagés qu’ils soient professionnels ou particuliers de venir déposer leurs déchets spécifiques dans des bennes afin qu’ils soient traités. Seuls les déchets résiduels rejoignent l’enfouissement. Les autres familles de matériaux sont valorisées.

Le déploiement de 16 filières de recyclage
16 filières de valorisation permettent ainsi de recycler 70 % de nos déchets : les emballages, le verre, le papier, les textiles, déchets verts, bois, meubles, déchets d’équipements électriques et électroniques (gros électroménager froid et hors froid, écrans et petits appareils ménagers), cartons, métaux, lampes, biodéchets, piles et accumulateurs, déchets diffus spécifiques, cartouches d’encre et gravats propres. Chaque flux est ensuite transporté vers des filières de valorisation locales ou nationales.

Le transport et le transfert
Depuis le 1er octobre 2007, le SYVADEC gère le transfert et le transport des déchets ménagers résiduels et des matériaux issus de la collecte sélective. Afin de rationaliser les transports de déchets, un réseau de quais de transfert a été déployé sur l'ensemble du territoire.
Emballages à recycler ou déchets résiduels, les collectes faites auprès des habitants ne peuvent pas toujours être transportées directement vers les sites de traitement ou de valorisation. Les transports doivent être organisés pour minimiser les coûts et les impacts environnementaux. Les quais de transfert permettent de regrouper le produit des collectes d’une zone géographique afin de les acheminer ensuite vers les sites de traitement.

Des contrats de rachat des déchets issus du tri avec des industriels agrées
Avant d’être recyclés, les déchets issus des recycleries et des collectes séparées de nos collectivités adhérentes, sont d’abords acheminés sur un centre du tri permettant ainsi de les regrouper par famille de matériaux et de les conditionner. A l’issue de ce processus, les déchets deviennent des matières premières qui seront acheminés vers des industriels agrées en vue de devenir de nouveaux produits.

Des conventions avec les Eco-Organismes
Basée sur le principe dit du « pollueur payeur », la notion de Responsabilité Elargie du Producteur (REP) oblige les metteurs sur le marché à prendre en compte les coûts de traitement et d’élimination des déchets que leurs produits génèrent.

Il s’agit donc de renforcer le réemploi, la prévention, le recyclage, et autres modes de valorisation en matière de déchets. Favoriser le recyclage signifie également promouvoir l’éco-conception qui vise à réduire les impacts environnementaux des produits et process industriels. Pour assumer cette responsabilité technique et financière, les industriels se sont organisés en créant de nouvelles filières avec ce que l’on appelle des Eco-Organismes pour les gérer. Les Eco-Organismes se sont ainsi constitués en sociétés privées à but non lucratif dont le rôle est de financer la collecte et le recyclage de certains déchets.
 
Il en existe pour de nombreuses catégories de déchets. Ainsi, les fabricants et importateurs qui mettent sur le marché des emballages, des appareils électroménagers, mais aussi des piles, des meubles, des pneumatiques, des vêtements, etc. payent une taxe à ces sociétés agréées par l’Etat afin que ces dernières organisent, souvent avec le concours des collectivités territoriales, la collecte, le tri et le recyclage de ces produits.
 
Pour la plupart de ses filières de recyclage, le SYVADEC a contractualisé avec ces éco-organismes agrées, ce qui lui permet de bénéficier de soutien et d’accompagnement pour organiser leur recyclage.

LES ECO-ORGANISMES PARTENAIRES DU SYVADEC

Emballages / Eco-Emballage / www.ecoemballages.fr 
Papier/Cartons / Eco-Folio / www.ecofolio.fr.ecofolio.fr
Déchets d’équipement électriques et électroniques/ Eco-Logic/ www.ecologic-france.com.ecologic-france.com
Piles/ SCRELEC/ www.screlec.fr.screlec.fr
Déchets diffus spécifiques/ Eco-DSS/ www.ecodds.com 
Meubles/ Eco-Mobilier/ www.eco-mobilier.fr.eco-mobilier.fr
Lampes/ RECYCLUM/ www.recylum.com.recylum.com
Textiles/ Eco-TLC/ www.ecotlc.fr.ecotlc.fr