Combien rapporte le tri ?

En vertu du principe de responsabilité élargie du producteur, les fabricants, importateurs ou distributeurs de certains produits s’acquittent d’une contribution appelée écotaxe incluse dans le prix de vente des produits, et donc supportée par le consommateur. L’écotaxe est gérée par les éco-organismes qui la reversent aux établissements publics pour financer le développement de la collecte sélective, du tri et du recyclage.

Combien rapporte le recyclage en Corse ?

En 2019, le recyclage a rapporté 5,4 M€ [+ 63 % par rapport à 2018], ce qui représente 17 € par habitant.

Comment se décomposent les recettes du tri ?

Les subventions des éco organismes : 3,8 M€ [+ 73 % par rapport à 2018]

En Corse, le SYVADEC gère tous les contrats avec les éco-organismes : CITEO (pour les emballages, le papier et le verre), Ecologic (équipements électriques et électroniques), EcoMobilier (meubles), EcoDDS (déchets dangereux spécifiques : peintures, solvants…), Recylum (lampes), Screlec (piles) et EcoTLC (textiles).

La vente des matériaux issus du tri : 1,6 M€ [+ 45 % par rapport à 2018]

Les déchets triés par les habitants sont séparés dans des centres de tri et redeviennent des matières premières secondaires qui seront ensuite revendues au prix du marché pour la fabrication de nouveaux objets.

A qui sont reversées les recettes du tri ?

Les recettes reçues par le SYVADEC sont ensuite reversées aux intercommunalités, au prorata des tonnages triés, pour favoriser le développement de la politique du tri sur les territoires. Ces moyens supplémentaires ont contribué à faire progresser le tri de 16 % en 2019 par rapport à 2018.

 

Ici, je trouve ma solution

Search
Generic filters