SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

Le recyclage des cartons avec le SYVADEC




Le recyclage des cartons avec le SYVADEC
Une filière organisée à l’échelle nationale 
A l’échelle nationale, la filière est animée par deux éco-organismes : Eco-Emballage et sa filiale Adelphe. Il s’agit de sociétés de droit privé, agrées par les pouvoirs publics, en charge d’assurer, en lieu et place des industriels et metteurs sur le marché, la prise en charge de la fin de vies des emballages ménagers. 

La filière des emballages ménagers est la première filière REP (responsabilité élargie du producteur), qui traduit le principe de « pollueur-payeur » à avoir été mise en place (1992). 

On parle ici d’une filière « financière », ce qui signifie que les éco-organismes versent des soutiens financiers aux collectivités qui ont mis en place les collectes séparées des matières, à hauteur de 80 % des coûts associés (source AMORCE).

La responsabilité opérationnelle, c’est-à-dire tous les aspects techniques et logistiques de la collecte, du tri, du transport et traitement final relève des collectivités. 

Pour la période 2011 – 2016, l’objectif de performance fixé par les pouvoirs publics est d’atteindre un taux de recyclage de 75%.

La filière en Corse

Le déploiement 
La filière a été déployée en Corse dès 2008 par le SYVADEC qui dispose de plateforme de réception et de bennes dédiées dans ses recycleries.

Le fonctionnement : 
Les cartons sont récupérés :
Dans les bennes dédiées des recycleries du SYVADEC : il s’agit des apports volontaires du grand public, des professionnels et, dans certains cas, des collectes sélectives de collectivité. Les bennes sont ensuite dirigées vers des plateformes des réceptions du SYVADEC : situées à proximité des grands bassins de production (régions Bastiaise, Ajaccienne et Grande Plaine), elles accueillent les apports en BOM des collectivités locales et des déchetteries situées aux alentours. Les cartons sont ensuite pré-triés pour retirer les grosses impuretés (tolérance de 2%) puis conditionnés en balle et chargés en camion semi-remorque vers les installations du repreneur (à ce jour, Delta Recyclage à Lansargues).

Dans les emballages en mélange issus du tri sélectif. Le centre de tri sépare alors les cartons et cartonnettes (5.02), des autres matières valorisables (plastiques, acier, aluminium, Emballages pour Liquides Alimentaires – ELA, papierf) et des refus, les conditionne sous forme de balles puis les charge également en camion semi-remorque pour expédition vers les installations du repreneur (à ce jour, Delta Recyclage à Lansargues).

Les performances
En 2015, 3700 Tonnes de cartons ont été recyclées. Le gisement restant dans le TV est estimé à 14 863 Tonnes.

Comment se passe leur recyclage ?

Une fois collectés, les cartons sont regroupés puis conditionnés en balle pour optimiser leur transport vers un centre de valorisation. Les cartons sont constitués de fibre de cellulose et peuvent être recyclés une dizaine de fois. Leur recyclage se fait en plusieurs étapes : retrait des impuretés, élaboration de la pâte à papier, séchage et bobinage.

Ces bobines alimenteront des industries de fabrication de carton (Impression, façonnage) qui produiront des emballages fins ou épais pour répondre à la demande de leurs clients.