SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

Il n’y a pas plus « vert » que le verre !

67 % du verre est recyclé en Europe. La France est légèrement en dessous de la moyenne avec un taux de recyclage de 63,23% tandis que les consignes de bouteilles font leurs réapparitions sur quelques territoires.


Il n’y a pas plus « vert » que le verre !
Le verre est le seul matériau qui peut supporter d’être recyclé à l’infini et ce, dans une qualité constante. Ça tombe bien ! Selon les dernières données de la FEVE (Fédération européenne du verre emballage), la quantité de verre ménager recyclé ne cesse d’augmenter pour atteindre en 2009, 67 %. Soit environ 25 milliards de bouteilles et de pots collectés, et oui tout de même ! Onze pays européens recyclent actuellement plus de 75 % de leur verre. Et certains font encore beaucoup mieux ! La Suède, la Suisse, l’Autriche, la Belgique et la Hollande, sont les champions du recyclage du verre avec un taux de recyclage de 90 % ! La France ne se place qu’en 14ème position parmi les pays de l’Union européenne (et au 16ème rang si l’on se réfère à l’Europe), avec un taux de recyclage de 63,23 %. Des progrès sont donc encore à faire puisque la France se trouve en deçà de la moyenne européenne.

Le retour des consignes ?

Il n’y a pas plus « vert » que le verre !
Et s’il reste à la France de grands progrès à réaliser en matière de recyclage du verre, une initiative venue du département du Var pourrait bien inverser la tendance.
Sous l’impulsion de l’association Ecoscience Provence, quatre domaines viticoles et un magasin Super U se sont accordés pour mettre en rotation 8 000 bouteilles de vin. Estampillées d’un logo indiquant qu’elles sont consignées, elles sont ramenées par le consommateur sur le lieu d’achat avant d’être stockées chez les producteurs et renvoyées à laver chez Midi verre emballage. Si l’essai est concluant, il pourrait être transformé et étendu. Les 2/3 des producteurs de vin sont favorables à l’instauration d’une consigne et 78 % des consommateurs interrogés affirment qu’ils seraient prêts à jouer le jeu.