SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

Bilan Régional 2018



Bilan Régional 2018
En 2018, la Corse a produit plus de 236 000 t de déchets ménagers et assimilés, soit 6% de plus qu’en 2017 (13 500 t de déchets supplémentaires traités par le SYVADEC et les intercommunalités).

# COMBIEN DE DECHETS A-T-ON PRODUIT EN CORSE EN 2018 ?

En Corse, on produit en moyenne 721kg/hab./an de déchets ménagers et assimilés.
 
Ce chiffre est très supérieur à la moyenne nationale qui est de 514 kg/hab. sur toute la France et de 670kg/hab. sur les territoires touristiques.
 
Cela s’explique en partie par l’impact touristique très fort. Au total, le tourisme représente l’équivalent de 83 000 habitants supplémentaires soit 1/4 de population supplémentaire (Source ATC-INSEE 2017 selon un calcul de nuitées lissées à l’année).
 
En haute saison, on enregistre un surplus de 300 000 personnes par jour soit l’équivalent de la population Corse.

# ON A TRIE 24% DE DECHETS EN PLUS !

Bilan Régional 2018
Le tri a augmenté de 24% en 2018 par rapport à 2017 soit 13 400 t de déchets triés en plus.
Le taux de tri est ainsi passé de 26% en 2017 à 31% en 2018, dont 1/3 provient des collectes sélectives et 2/3 du tri des encombrants en recycleries.


En bref, nous avons trié 73 000 t et enfoui 163 000 t de déchets en 2018.

# ZOOM SUR LES COLLECTES SELECTIVES

Forte progression des collectes sélectives sur tout le territoire
 
Les déchets issus des collectes sélectives (emballages, papier, verre et biodéchets), sont collectés par les intercommunalités par le biais d’une collecte au porte à porte, en points de regroupement ou en points d’apports volontaires.
 
Les tonnages des collectes sélectives augmentent de 18 % entre 2017 et 2018 soit 3 500 t en plus, avec une forte augmentation des emballages (+28 %) suite à la mise en place des extensions de consignes de tri en août 2018. On note également une très forte augmentation de la collecte des biodéchets (+ 51%).
 
Les collectes sélectives permettent de capter et de valoriser 10 % de l’ensemble des déchets ménagers et assimilés réceptionnés par le SYVADEC (chiffres stable)
Bilan Régional 2018

Chiffres clés : 
-> + 18 % de collectes sélectives 
-> + 28 % pour les emballages 
-> 10 % des déchets ménagers produits sont valorisés grâce aux collectes sélectives

#ZOOM SUR LES RECYCLERIES

Les recycleries pilier du tri

> Les déchets valorisables de recycleries sont tous les déchets encombrants ou déchets spéciaux pouvant être recyclés qui sont déposés par les particuliers et les collectivités dans les recycleries.

Les recycleries du SYVADEC accueillent 17 filières de valorisation en 2018. Ces déchets sont envoyés vers des filières de recyclage pour être réemployés ou recyclés.
 
Les tonnages de valorisables déposés en recycleries ont augmenté de 27% entre 2017 et 2018, soit 10 700 tonnes en plus, avec une hausse importante des apports de bois et de cartons, et du tout-venant valorisé grâce à la mise en place de la filière de valorisation fin 2017.
Les déchets non valorisables déposés en recyclerie sont traités par enfouissement.
 
Bilan Régional 2018

 Chiffres clés : 
-> + 27% de recyclables apportés en recycleries 
-> 21 % des déchets ménagers produits sont valorisés grâce aux recycleries

 

# ZOOM SUR LA SAISONNALITE

La production globale de déchets ménagers et assimilés double chaque année entre la haute et la basse saison. En 2018, on constate dès le mois de mai une hausse de l'ordre de 30 % pour atteindre 20 000 t/mois, puis une hausse de production continue jusqu’en août, avec une arrière-saison allant jusqu’au mois d’octobre.
En haute saison touristique, les collectes sélectives sont plus importantes : le taux des collectes sélectives d’emballages, papier et verre passe de 7% de l’ensemble des DMA les mois d'hiver à plus de 10 % de juin à octobre, avec un pic à 14 % en août.
A l'inverse, on note une baisse de la fréquentation des recycleries en août qui impacte le taux de tri général, dont le taux passe de 40 % en avril à 31 % en aout.
 

# LE TAUX DE TRI PAR INTERCOMMUNALITE


Pour en savoir plus sur le bilan 2018 :
 
chiffres2018.pdf chiffres2018.pdf  (1.49 Mo)


               Partager Partager