SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

28/06/2018_ Extension du tri : Un pas de plus pour la réduction des déchets en Corse


28/06/2018_ Extension du tri : Un pas de plus pour la réduction des déchets en Corse
Le SYVADEC déploie les extensions de consignes de tri à partir du 1er août sur l'ensemble du territoire. 

A compter du 1er août 2018, les consignes de tri des emballages évoluent en Corse. Désormais tous les emballages plastiques et les petits emballages en aluminium pourront être déposés dans la poubelle jaune.
Aujourd’hui, les 19 intercommunalités de Corse se réunissent autour du SYVADEC pour évoquer le cadre technique et les enjeux de cette évolution.

#Quels sont les enjeux pour la Corse ?

En déployant les extensions des consignes en Corse, le SYVADEC et ses intercommunalités adhérentes poursuivent leur stratégie en faveur de la réduction des déchets.
L’objectif de la mise en œuvre des évolutions de consignes de tri est double : faciliter le geste de tri pour les usagers et réduire la part de déchets destinés à l’enfouissement en Corse.

# Chiffres clés des ECT (données régionales – SYVADEC)

Le tri progresse depuis plusieurs années avec une accélération forte en 2017 du geste de tri. Les habitants trient de plus en plus !
  • Aujourd’hui, le gisement d’emballages sur les consignes de tri actuelles est de 58 kg/hab., les habitant en trient 13 kg.
  • Demain, avec les nouvelles consignes de tri le gisement passera à 100 kg/hab.
 
> Il reste 87 kg/hab. à trier, la simplification du geste va faciliter le tri

​# Fini le casse-tête du tri pour l’usager ! tous les emballages se trient…

A compter du 1er août, les usagers pourront déposer dans les bacs jaunes tous leurs emballages en plastiques : films alimentaires, barquettes de jambon, films pack d’eau, barquettes polystyrène, barquettes en plastique, pots de yaourt, tube de dentifrice, sac de congélation, sac de surgelé…
Mais également tous leurs « petits alu » : capsules de bouteilles, capsules/dosette de café, tubes métalliques, blister de médicaments, gourdes de compote…
A noter : il est inutile de laver les emballages souillés avant de les jeter, il suffit juste de bien les vider.
L’extension permet notamment de répondre à la simplification du geste de tri souhaitée par les habitants. Sur les territoires en extension, les retours positifs des usagers sont fréquents et l’impact sur le bac des déchets résiduels est très remarqué.
« L’extension des consignes de tri à tous les emballages est une formidable opportunité de simplifier et d’augmenter le geste de tri. »

​#Quel est le rôle du SYVADEC dans les ECT ?

Une politique volontariste en faveur du tri : réseau d’infrastructures, organisation des filières, cotisation incitative et accompagnement . 

Le SYVADEC, syndicat de valorisation, met en place toutes les filières de traitement des déchets ménagers de Corse : pour les déchets triés ce sont les filières de recyclage ou le compostage ; et pour les résiduels c’est l’enfouissement.

Gestion de la filière  
En amont de la mise en œuvre des extensions de consignes de tri, le SYVADEC a réalisé une étude pour définir le schéma régional technique. Ensuite le SYVADEC gère l’ensemble de la filière de recyclage : transports, transfert, valorisation, vente de matière et les soutiens des éco-organismes

Accompagnement des intercommunalités 
Le SYVADEC a prévu également de soutenir ses intercommunalités adhérentes dans le déploiement de ce dispositif sur leurs territoires avec une communication renforcée à l’échelle de la région et la mobilisation d’un ingénieur conseil pour les aider dans le suivi.  

Appel à projet national
Le SYVADEC gère la filière pour toute la Corse, il répond actuellement à l’Appel à projet pour que les intercommunalités puissent aussi bénéficier d’un soutien bonifié.