SYVADEC, syndicat de valorisation des déchets en Corse

Le SYVADEC installe le 1er composteur partagé de Corse sur le territoire du Celavu-Prunelli à Tolla


Le SYVADEC installe le 1er composteur partagé de Corse sur le territoire du Celavu-Prunelli à Tolla
Ce matériel, mis à leur disposition par le SYVADEC, permettra à la commune de réduire ses biodéchets de manière efficace et économique.

A l’issue d’une période de test d’un mois, l’intercommunalité et le SYVADEC prévoient de doter le territoire de deux composteurs partagés supplémentaires. 

Qu’est-ce qu’un composteur partagé et comment ça fonctionne ?

Le composteur partagé est une solution de tri à la source qui favorise la production d’un compost de qualité et contribue à une baisse significative des ordures ménagères résiduelles. Il s’agit d’un dispositif de traitement des biodéchets adapté à l’habitat collectif (immeubles, quartiers, centre de village).
 
A Tolla, c’est un agent communal qui sera chargé de la gestion et de l’entretien du composteur. Une fois que le composte prêt, il sera redistribué gratuitement aux habitants.

Un composteur partagé pour qui ,

"A Tolla, ce premier composteur partagé mis à disposition par le SYVADEC, est destiné à recueillir les biodéchets des habitants du bas village, des paillotes du lac et des touristes qui viennent pique-niquer sur site. Ce dispositif est complémentaire aux composteurs individuels qui équipent déjà les ménages du territoire », précise le Maire de la Commune, Dominique Vincenti. 

Les enjeux de la réduction des déchets et des biodéchets en Corse et la politique du SYVADEC

Depuis 2015, la Corse connait des tensions sur le traitement des déchets résiduels. Notre enjeu collectif aujourd’hui est de parvenir à trier plus pour enfouir moins. A ce jour en Corse, il reste encore 60% de déchets recyclables dans les ordures ménagères qu’il faut détourner des centres d’enfouissement (19 % de biodéchets, 32 % de recyclables (tri), 5 % de déchets à déposer en recyclerie et 4 % de gaspillage alimentaire). (Source SYVADEC échantillonnage 2016).

Réduire la quantité de biodéchets dans les OM constitue l’un des engagements fort du SYVADEC depuis sa création. En effet, les biodéchets représentent environ 25 000 tonnes de déchets valorisables qui doivent être détournés des centres d’enfouissement pour permettre une meilleure acceptation de ces infrastructures. 

Jean-Baptiste Giffon, Vice-Président du SYVADEC en charge biodéchets, souligne les avantages du compostage et la nécessité de réduire les biodéchets :
 
« Le compostage est un geste vertueux et ancestrale qui permet de traiter les déchets sur leur lieu même de production, sans frais de transports ni de traitement pour les collectivités. Sans oublier que le compost est un engrais naturel et gratuit, particulièrement riche qui permet de rendre nos sols plus fertiles. Aujourd’hui, face à la crise de pénurie de stockage il devient urgent de parvenir à réduire la part des fermentescible pour favoriser l’acceptabilité des populations pour la création de nouveau centre d’enfouissement. » 

​Pour y parvenir le SYVADEC et ses intercommunalités membres déploient une politique de terrain qui se décline en 3 axes :

# AXE 1 : Poursuivre le développement du compostage de proximité
Le compostage de proximité est déployé sur deux volets : distribution de composteurs individuels pour les habitats avec jardin (14 000 composteurs distribués entre 2009 et 2016 et 15 000 de plus qui seront distribués) et installation de composteurs partagés pour l'habitat collectif ou les cœurs de village.

#AXE 2 – Recycler les biodéchets issus des collectes du tri à la source
Depuis 2016, le SYVADEC a établi des partenariats avec des plateformes de compostage privées afin de traiter les biodéchets des collectivités. Parallèlement, le SYVADEC a programmé la construction de 7 bioplateformes de compostage public dont la première verra le jour à Viggianello au mois d’octobre 2016.

#AXE 3 : La lutte contre le gaspillage alimentaire et Education à l'écocitoyenneté
Depuis 2016, le programme Eco-Scola du SYVADEC accompagne les écoles volontaires dans la réduction de leurs déchets. En 2017, ce programme a été complété par un volet sur la sensibilisation au gaspillage alimentaire au sein des cantines scolaires dans les 36 écoles du dispositif.   

Cette opération a été financée avec l'aide de nos partenaires l'ADEME et l'OEC à hauteur de 70 %.  
 

La Communauté de Communes Celavu-Prunelli
« Membre fondateur du SYVADEC depuis 2007, la Communauté de Communes Celavo-Prunelli est issue de la fusion des intercommunalités de la Vallée du Prunelli et de la Gravona. Elle regroupe aujourd'hui 10 communes soit 
8 142 habitants. La nouvelle intercommunalité s’engage, dans la continuité, pour la réduction des déchets avec la présence d’un dispositif de tri sélectif en point d’apport volontaire sur tout le territoire, une collecte en porte à porte des encombrants, ainsi que la distribution de composteurs individuels », explique Henri Franceschi, Président de la Communauté de Communes Celavu-Prunelli.